Famille, Slowlife

L’enfant et le pêcher

Mon petit bonhomme est un aventurier. Du genre « Même pas peur », qui fonce tout droit pour atteindre son objectif même s’il y a des obstacles sur son chemin. Aussi du genre qui ne rechigne pas à goûter de nouveaux aliments.

Au fur et à mesure des années nous avons découvert que l’on a pas mal de fruits dans notre jardin. Pommes (facile), framboises (Ça a été la bonne surprise de notre premier printemps dans la maison), pêches (Je ne vous parle ici que des arbres dont nous avons eu des fruits cette année) et nous avons découvert que ce que nous pensions être une vigne vierge qui repoussait après avoir été coupée au pied est en fait de la vigne qui fait un très bon raisin de table. Cela sans compter les pieds de mûrier que l’on a planté au fond du jardin dans l’idée que les enfants puissent aller en grignoter à leur guise (et que je regrette de les avoir mis quand je verrais les tâches qu’ils feront sur leurs vêtements). Cela fait parti pour moi des grandes joies de l’enfance.

 J’ai quand même été un peu étonnée quand j’ai surpris mon fils marcher d’un pas décidé vers le pêcher dont les branches lourdes de fruits tombent tel un saule pleureur. Il a visé une pêche et après deux chutes sur les fesses l’a décroché de l’arbre puis est revenu fièrement exhiber son butin. Le fruit étant loin d’être mûr nous avons essayé de négocier  pour le récupérer mais il était tellement décidé qu’il l’a englouti en entier alors qu’il était tout dur et acide !

  Loin d’être rassasié, il s’est emparé d’un pomme que l’on venait de cueillir et a commencé à la manger. Pour un petit gars de 15 mois qui n’aime pas les morceaux dans sa purée, j’ai été franchement ébahie et amusée ! Et si je vous dit qu’après ça il a bien mangé son dîner ?!

Qu’est ce que je suis fière qu’il ait compris tout seul que les fruits poussent dans les arbres et pas dans les allées des supermarchés !

 


NEWSLETTER

2 Comments

  1. Pourquoi mon fils ne mange que du fait-maison | Les Doux Mots

    29 juin 2013 at 16 h 38 min

    […] âge on met avec joie les mains dans son assiette. J’ai été très fière quand je l’ai vu à 15 mois et marchant tout juste aller cueillir son premier fruit tout seul. Il sait déjà que les fruits et légumes viennent de la terre. Cette année, je n’ai pas encore […]

  2. Pourquoi mon fils ne mange que du fait-maisonKraftille | Kraftille

    15 août 2013 at 13 h 05 min

    […] âge on met avec joie les mains dans son assiette. J’ai été très fière quand je l’ai vu à 15 mois et marchant tout juste aller cueillir son premier fruit tout seul. Il sait déjà que les fruits et légumes viennent de la terre. Cette année, je n’ai pas encore […]

Laisser un commentaire